Convergence citoyenne pour la transition energetique
A l'initiative des collectifs contre le gaz de schiste

Accueil > Français > Archives Lézan 2011 > Expressions Libres > Forum en ligne

Forum en ligne

samedi 20 août 2011, par Gilles Quiniou

()

38 Messages

  • Bonjour !

    Connaissez-vous Benoît Thivard ? C’est un sympathique ingénieur conférencier qui tient vraiment la route.
    Son approche et ses théories sont très convaincantes et abordables à tout public.
    Je pense qu’il aurait tout à fait sa place dans le programme de ces 3 jours.

    Son site : http://www.avenir-sans-petrole.org/

    Bien solidairement

    Philippe (collectif Non aux gaz de schiste 42 Loire)

    Répondre à ce message

  • Bonjour,
    Je suis un nez aux fîtes et me pose souvent des questions qui sembleraient limpides pour les Errues dites !
    Soyons sérieux :
    Pourquoi les huiles de chez Mc Do et Quick etc. ne sont elles pas reprises et régénérées en aditif dans les systèmes carburants Diesel ?
    Pourquoi ne retraitons nous pas les huiles des véhicules comme nous le faisions jadis en la réutilisant dans ces mêmes véhicules ?
    Pourquoi le photovoltaïque n’est pas abordable aux fins de consommation électrique individuelle et surtout pourquoi l’on a fait miroiter aux acquéreurs de ces systèmes le fait qu’ils pouvaient revendre cette énergie à des prix intéressants ?
    Pourquoi les systèmes de chauffage au bois de pellets sont-ils aussi dispendieux ?
    La question toute bête et sans doute hors sujet, pourquoi le représentant officiel de nos âmes, élus aux suffrages universel, sont-ils traités comme de la m…e par des lobbies étrangers, sans que notre chef ne moufte pas un battement de cil pour sauver ce que l’on a de plus cher, notre espace de vie ?
    Discussion certes semblant stérile qui devrait avoir un sens et qui malheureusement restera sans réponse.

    Bonne journée.

    Répondre à ce message

    • Personnellement, je trouve vos questions très pertinentes : elles pourraient faire l’objet de réponses ou de projets possibles lors des journées de rencontres pour la transition énergétique.

      Répondre à ce message

    • parce que le système a pour objectif la croissance de l’argent donc cultive toutes ces destructions puisque cela augmente les problèmes donc l’activité et l’argent

      gaz de schiste ou fukushima nucléaire ne sont que deux parmi les milliers d’autres boutons de l’unique maladie qui est l’objectif de croissance de l’argent qui exige de TOUTES les activités et TOUS les professionnels dans TOUS les secteurs d’activité - biologique, nanotechnologie, génie génétique, tabac, armement, énergie, même environnement - qu’ils cachent et nient leurs destructions durables pour diminuer leurs coûts immédiats et faire leur profit à court-terme

      lutter contre les boutons sans lutter contre la maladie cultive la croissance de la maladie car dépenser trop d’énergie contre un bouton n’affecte pas cette énergie vers mieux voir, comprendre et lutter contre toute la maladie

      même ce bel évènement énergies pour la planète risque de détourner les énergies des participants vers deux beaux et gros boutons (gaz de schiste ou nucléaire) et leur laisser invisible le principal, la maladie et ses remèdes

      la maladie est la non séparation des pouvoirs, l’excès de domination des puissances financières sur nos medias

      le remède est la séparation institutionnelle entre les pouvoirs médiatiques et les pouvoirs financiers.

      car à la base pour toute démocratie la voix de chaque citoyen n’est surtout pas pour voter (sinon le choix devient entre blanc et blanc) mais pour parler, entendre, comprendre, témoigner, exiger, contrôler ... à égalité de voix entre les citoyens, c’est à dire où le point de vue d’un patron financier a autant de surface médiatique que celui du rmiste, chômeur, smicard et autres

      le chemin est de cultiver nos contre medias citoyens pour faire voir et comprendre que la maladie est la volonté de croissance de l’argent, et qu’elle se développe par la destruction systématique de nos richesses et de nos libertés

      et de faire voir combien nous la cultivons avec nos exigences pour davantage d’ emplois et pouvoir d’achat au lieu de davantage de richesses par moins de travail,

      , mais pas pour s’y plaindre des boutons locaux, pas par les habituelles pratiques d’égoïsmes corporatistes où le combat principal de chacun devient ce qui le dérange localement,

      car la force d’une démocratie se cultive par le travail citoyen de défendre les intérêts de tous, aujourd’hui mondialement

      le chemine est de faire voir ses effets et faire connaitre ses remèdes, avec en tête d’exiger et cultiver d’inverser nos économies vers la croissance du gratuit pour davantage de ressources, puissances et libertés avec moins d’argent, d’enfin cultiver "plus et mieux avec moins" durablement, au lieu de nos politiques pyromanes actuelles, pour la croissance de l’argent et nos emplois de pompiers

      pour dire que c’est très joli de manifester aujourd’hui contre les gaz de schiste comme hier au Larzac contre ... quoi à l’époque ? (les ogives nucléaires chez les moutons) mais que pour gagner richesses, libertés et puissance (oui, nécessaire pour toute collectivité dans la compétition mondiale entre les systèmes politiques mondiaux, être fort pour construire la paix), le combat doit être contre la maladie médiatique, et surtout pas se limiter à lutter contre un bouton local anecdotique (vu tous ces autres boutons que crée l’explosion de cette maladie mondiale de volonté de croissance de l’argent )

      Répondre à ce message

  • l’affiche est à la une
    http://www.cyberacteurs.org/

    ALERTE CONTRE UNE LOI VIDE DE SENS PERMETTANT L’EXPLORATION DES GAZ ET HUILES DE SCHISTE EN FRANCE
    http://www.cyberacteurs.org/cyberactions/presentation.php?id=319

    419 : NON AUX FORAGES AVEC FRACTURATION
    http://www.cyberacteurs.org/cyberactions/presentation.php?id=311

    407 : POUR LA FERMETURE DE FESSENHEIM
    http://www.cyberacteurs.org/cyberactions/presentation.php?id=286

    404 : POUR L’INTERDICTION DE L’EXPLOITATION DE GAZ DE SCHISTE
    http://www.cyberacteurs.org/cyberactions/presentation.php?id=282

    391 : L’ÉCOTAXE POIDS LOURDS NE DOIT PAS ÊTRE SACRIFIÉE !
    http://www.cyberacteurs.org/cyberactions/presentation.php?id=234

    Répondre à ce message

  • SOUSCRIPTION pour « ENERGIES POUR LA PLANETE Le 27 juillet 2011 à 22:09, par Robert

    Compte tenu du programme de cette convergence, il n’est pas raisonnablement concevable que l’accès à ce rassemblement s’effectue sans contribution financière même symbolique.
    Tous prétextes peuvent être pris pour justifier cette demande : frais de location du terrain, nettoyages, ....
    En se basant sur un prix d’entrée à 2 € par tête de pipe ce qui est réellement peu élevé donnerait pour 15000 participants une somme rondelette de 30000 €uros. Je me demande toujours pourquoi ce sujet hautement important du financement n’a pas été retenu !!!

    Répondre à ce message

  • Vendredi 26 août Le 1er août 2011 à 19:58, par Frédéri Boutet - Stop Nucléaire 31 l’Antidette

    Il m’apparaît crucial de constituer une conférence de réflexion sur le pouvoir : "qui décide ?". Partageons les riches, et donc partageons le pouvoir. Comment le formuler ? Il me semble important qu’il y ait au moins un débat dans le WE sur les différentes approches structurelles :
    - approches réformistes du système actuel : on participe aux élections,
    - approches plus ou moins radicales basées sur des modèles qui ont éxisté, on
    se dissocie du système actuel et on en construit un autre en parallèle qui vise à remplacer l’ancien,
    - approches utopiques : la même que précédemment, mais n’ayant pas vraiment eu de concrétisation réelle à l’échelle d’un pays dans l’histoire.

    Il est bien évident que ceux qui veulent surtout ne rien changer auront tendance à éviter ce sujet soigneusement, comme d’habitude. Mais ils finiront par se trouver minoritaires.

    Il y a bien une conférence sur le "contrôle citoyen" mais cela semble être une notion totalement mineure : le pouvoir de décision de nos vies resterait dans les mains des clans d’élus et il faudrait ramer pour effectuer des contrôles ? Cela semble totalement inférieur à l’atelier, la conférence que je propose.

    Répondre à ce message

    • qui décide ? Le 5 août 2011 à 18:59, par juliette

      bonjour frédéric

      je suis bien contente de voir ces questionnements, car depuis longtemps, je pense que le problème de base est dans le fait que nous déléguons notre pouvoir à d’autres personnes dans l’espoir infantile qu’elles régissent nos relations, notre bien-être matériel, notre sécurité... Alors on obtient ce qui advient régulièrement : notre vie nous échappe, au profit de ceux à qui on a donné le pouvoir.

      L’histoire des gaz de schistes, c’est le résultat de nos erreurs, de nos laisser faire, de nos ignorances. Nous attendons d’un papa/état qu’il prenne les bonnes solutions pour nous (pour 60 millions de personnes, utopique !), nous attendons de lui qu’il soit éveillé, mature affectivement, sorti des histoires d’ego pour vraiment se consacrer au collectif,.... Et comme cela n’est pas le cas, nous ralons, pestons, crions à l’injustice, à l’exploitation, à l’abus de confiance,... un peu simple non ?

      Alors oui à de nouvelles énergies extérieures, mais ne faisons pas l’impasse sur notre première responsabilité : celle de retrouver notre souveraineté intérieure, notre ENERGIE INTERIEURE. Et la première énergie avec laquelle nous fonctionnons, c’est celle de l’AMOUR CONSCIENT (pas le petit amour de l’ego). Cet énergie, nous avons appris à la puiser à l’extérieur de nous, par d’habiles stratégies de séductions : ainsi nous alimentons l’énorme système de prédation relationnelle, qui poussé à l’extrême donne des tyrans et des politiciens inconscients. MAIS C EST NOUS QUI LES FABRIQUONS ;

      C’est comme cela que je vois le véritable acte citoyen ; il commence à l’intérieur : guérir mes peurs pour établir la paix intérieure, réapprendre à sentir la force et l’intelligence de l’amour qui nous guide, comprendre qu’il n’y a ni victime ni bourreaux, mais que des malentendus (parfois profonds, certes), et donc apprendre à dire les choses plutôt que de refouler en allant fumer une cigarette, comprendre que rien n’arrive par hasard, et que je ne suis victime d’aucune situation, mais que chaque situation vient me dire quelquechose de mes erreurs.
      bref apprendre à s’aimer soi-même et pardonner ses erreurs.

      Au fur et à mesure que je fais ce travail, je renforce la confiance en l’Amour qui nous guide tous, sans exception, et récupère ma souveraineté intérieure : je ne sens alors plus le besoin de voter pour qu’un Etat me protège, ou relationne à ma place, ou sauve le reste du monde. Je fais confiance à la Vie qui répond à tous mes besoins et met sur ma route les situations et personnes nécessaires à mon évolution. AINSI JE FAIS MA JUSTE PART, et je cesse de me plaindre. Ainsi, je reconnecte avec ma puissance créatrice qui rend léger, joyeux, et participe pleinement à la guérison du monde, à la dépollution des consciences. Car c’est là que démarre toute pollution : dans les esprits apeurés.

      tu vois je pense que je vais un peu plus loin que toi encore dans la remise en question, et qu’il y a encore moins de chance pour que cette vision trouve sa place dans l’esprit des militants. J’ai bien conscience que cela est assez radical, MAIS LA VIE EST RADICALE : il n’y a pas de demi-vie, de demi- vérité.

      En tout cas je l’aurais exprimé ici, et je suis disponible pour échanger plus

      Juliette (de Quissac)

      Répondre à ce message

    • Vendredi 26 août Le 9 août 2011 à 09:29, par Gilles Quiniou

      Rien n’est figé, pour toute proposition vous pouvez utiliser le formulaire de contact avec le groupe chargé de l’organisation des journées.

      Répondre à ce message

      • Vendredi 26 août Le 10 août 2011 à 04:00, par Frédéric Boutet

        Gilles, j’ai déjà posté la proposition d’atelier depuis longtemps. Elle n’a pas été prise en compte. On appelle cela la démocratie quand c’est à l’assemblée. Cette manifestation se targue d’être "citoyenne" alors qu’elle sera en vérité beaucoup plus technocratique qu’on ne le pense. Toutes les sociétés environnementalistes et les nouveaux beaux parleurs qui font leur beurre sur la crise écologique ont conçu le programme se mettre en avant faire le plein d’adhérents et de sous.
        Or le seul programme qui vaille, ce sont des thèmes et un micro qui circule.

        Répondre à ce message

    • Vendredi 26 août Le 11 août 2011 à 15:31, par Richard neuville

      Bonjour,

      Il me semble que l’atelier sur la "démocratie confisquée, débat usurpé" abordera la question que vous pointez. Effectivement l’intitulé sur le contrôle citoyen est trop restrictif car la démocratie ne peut se limiter au contrôle mais pose bien la question de la décision.
      Intervenant sur cette atelier, je poserai bien évidemment la question de la décision citoyenne à travers l’articulation de la démocratie représentative et la démocratie directe, ce qui implique une rupture radicale avec la délégation.
      Richard Neuville
      http://alterautogestion.blogspot.com/

      Répondre à ce message

      • Notre Dignité Le 15 août 2011 à 20:19, par vincent Bichet

        Bonjour

        Ce n’est pas de convergence dont nous avons besoin, mais de la solidarité et de la mobilisation de toutes et tous à travers le pays.

        Aujourd’hui rien n’empêche les foreurs d’attaquer nos territoires, la loi promulguée le 14 juillet n’a pas de décrets d’application publiés ; cette loi n’existe pas. Nous sommes revenus à la situation antérieure à cette loi.

        Nos dirigeants sont complices des compagnies gazières, pétrolières et minières.
        Les élucubrations pouvant sortir de ces journées font le jeu de ce gouvernement indigne et de ces compagnies de destruction.

        Notre combat dans les territoires vendus, avec leurs populations,à ces compagnies de DESTRUCTION ne se fait pas pour de quelconques énergies mais pour que cesse le mépris de nos dirigeants à notre égard et pour notre détermination à vivre libre dans nos territoires.

        Oui, c’est pour notre DIGNITE et notre LIBERTE que ce combat existe.

        Et de cela pas un mot dans la programmation de ces rencontres.

        NO GAZARAN

        Répondre à ce message

        • Notre Dignité Le 15 août 2011 à 23:03, par Nicolas

          Juste un point de droit sur la loi, apparemment ignoré par beaucoup :
          Une loi n’a pas nécessairement besoin de décrets, sauf si ceux-ci sont explicitement indiqués dans le texte.
          La loi du 13 juillet est directement applicable pour son article 1 interdisant le fracking.
          Seul l’article 2 nécessite un décret, pour contrôler les expérimentations.
          Donc, même les expérimentations sont interdites puisque le décret mettant en place le contrôle n’est pas encore publié. Et ce détail est tout bon pour nous.
          Je ne dis pas que les forages n’auront jamais lieu, mais que la loi votée existe et qu’elle est applicable. A moins que mes souvenirs de droit soient trop émoussés ?
          On a remporté une première victoire, ne la boudons pas ! mais la guerre n’est pas finie, il faudra préparer d’autres batailles...

          Répondre à ce message

          • Notre Dignité Le 16 août 2011 à 16:39, par vincent Bichet

            Bonjour Nicolas,

            tes notions de droit sont bonnes, effectivement seul l’article 2 nécessite un décret d’application.

            Mais la validité de l’article 3 repose sur la publication d’un rapport demandé par le gouvernement et cette publication n’existe pas.
            Il en est de même pour l’article 4 qui est également dépendant de la publication d’un autre rapport demandé par le gouvernement et qui, lui non plus, n’est pas publié.

            Quand à l’article 1, les termes de "fracturation hydraulique" n’ont pas de définition juridique, donc légale.Il est impossible d’interdire quelque chose qui n’ a pas de réalité juridique.

            Ce qui fait que cette loi est inapplicable !!!

            Les foreurs le savent et se frottent les mains.

            NO GAZARAN

            Bien à toi Vincent

            Répondre à ce message

            • Notre Dignité Le 17 août 2011 à 09:16, par Nicolas

              Bonjour,
              Le mieux dans cette histoire serait qu’on demande un plusieurs avis à des juristes compétents en droit public, par exemple la commission juridique ou C. lepage ou autres. Et que ce soit enfin clair pour tout le monde !

              Répondre à ce message

  • Samedi 27 août Le 4 août 2011 à 17:57, par Max Rademacher

    On est une délégation de cinq personnes du réseau européens EYES (Empowering Youth in a European Society) à venir, dont des personnes d’Allemagne, de Slovaquie et d’Espagne. D’où question : les ateliers sont-ils traduit en anglais ? Merci pour la réponse

    Répondre à ce message

  • Ces rencontres sur la transition énergétique auraient pu être intéressantes et utiles, au-delà de la lutte contre le GdS.
    Mais après s’être gaussé de la fable de l’agar-agar dans les puits de forage, vous faites bien pire dans le ridicule.
    Les fariboles parascientifiques, les discours et références obscurantistes et mystiques (pour ne pas dire secteux), la transition présentée comme une convergence des tribus et des énergies personnelles, les conseils infantilisants et big brother pour le camping... le "village des possibles" comme exemple, on rêve ?
    c’est tout sauf la lutte contre le gds, pour un véritable changement de politique énergétique, des débats sereins et sérieux.
    C’est avec ça que vous comptez convaincre et mobiliser les gens et forcer les changements de politique ?
    Un immense gâchis.
    Et un sombre avenir pour les collectifs anti-gd$...

    Répondre à ce message

    • Nicolas, si tu as mieux à proposer, fais-le, plutôt que de déblatérer. Tes propos ne sont pas clairs et non argumentés.

      Répondre à ce message

      • "déblatérer", ça, c’est une "réponse" courageusement anonyme de quelqu’un qui, sans autre argument et au lieu d’essayer de comprendre, préfère le déni. Je pense tout de même être plus clair que tous les discours et sites mystiques auxquels nous renvoie le Village des possibles, ou plutôt l’auteur (lui aussi anonyme) de sa présentation.
        Je n’ai fait qu’énumérer quelques expressions (effectivement peu claires) qui nous sont présentées sur le site, et qui ne sont parfois que des copier-coller depuis des sites philosophico-mystiques.
        Il suffit de réfléchir, d’ouvrir les yeux, d’explorer internet , d’écouter les uns et les autres à propos de Lézan, aussi bien chez les organisateurs que dans les collectifs.
        Mettre par exemple dans la même session et sur le même plan Negawatt et Serge Latouche (qui mériteraient bien plus chacun), et des "témoignages du village des possibles", c’est nous prendre pour des imbéciles.
        Et quid des aspects économiques ? des instruments de politiques économique (taxes etc.), des méga-projets d’éolien offshore ou de solaire saharien, de la récupération du CO2, des perspectives de la biomasse ? etc. etc.
        Quant on s’intéresse un peu à la politique energétique, on peut en parler des heures.
        Mais apparemment pas à Lézan, où l’on nous fait croire que les moteurs à eau ou qui produisent plus d’énergie qu’ils n’en consomment (!!!) vont nous sauver.

        Répondre à ce message

  • Recommandations pour le camping Le 8 août 2011 à 16:51, par Simon

    Bonjour,
    Peut-on savoir où se situe le camping par rapport à Lézan ?
    Même question pour les réunions : au même endroit ? sinon à quelle distance ?
    En vous remerciant.

    Répondre à ce message

  • Recommandations pour le camping Le 13 août 2011 à 19:05, par monique labarthe

    Je vais dormir dans ma camionnette, Sera-t-elle à l’ombre ?
    je ferai mon petit dèj à côté. cela sera-t-il possible ?

    Répondre à ce message

  • Appel à mobilisation pour le collage ! Le 17 août 2011 à 12:18, par Lionel

    salut
    Pouvez vous envoyez des affiches pour collage sur St Affrique (Aveyron) : disons 30 à 50 .
    on participera au frais
    Lionel :

    asso Plateau survolté
    le bourg
    12400 Saint Victor

    Répondre à ce message

  • aprés avoir regardé le village des possibles, j ai l impression d avoir rajeuni de 40 ans, car lorsque nous luttions contre le nucléaire, nous présentions les memes gamelles et bidons, ça ne fait pas sérieux.Je suis pour le combat anti GDS, mais l écolo Baba me gave un peu

    Répondre à ce message

  • Le nucléaire devient hors de prix Le 18 août 2011 à 22:56, par Lemonier

    Les gaz de schiste, comme les sables bitumineux, font partie d’une fuite en avant pour maintenir le système énergétique désuet des combustibles fossiles et fissile (uranium).
    Mais les temps changent. Le nucléaire lui-même n’est plus cette source prétendue économique pour produire de l’électricité.

    Comme on en trouve la démonstration dans ce document : http://energeia.voila.net/nucle/reacteurs_trop_chers.htm
    " Les réacteurs nucléaires coûtent trop cher et prennent trop de temps à construire, comparés aux autres moyens de produire de l’électricité, y compris par rapport aux nouvelles énergies renouvelables (éolienne et solaire entre autres). "

    L’EPR est devenu si cher que le coût de l’électricité qu’il est supposé produire un jour, en 2016 avec 4 ans de retard, est maintenant de 8,2 centimes d’euro le kWh, le double du coût de l’électricité nucléaire "historique". Le coût de l’éolien est devenu équivalent, avec la différence que le coût de production des énergies renouvelables diminue avec les années, alors que celui du nucléaire augmente.

    Et les études faites dans deux pays, citées dans le document précité, indiquent clairement que le nucléaire arrive aux coûts de production les plus élevés de tous les projets de centrales électriques.

    Répondre à ce message

  • y a de l’idée Le 21 août 2011 à 18:47, par dominique

    Je crois que l’idée est généreuse mais s’attaquer au nucléaire par la diversification et voire par l’intensification de moyens de production peu polluants reste un combat très certainement erroné.
    Je crois à l’action individuelle, ce n’est pas la société qui changera l’homme mais l’inverse. Donc commençons chacun d’entre nous par moins consommer ( plus ou seulement déjà moins de gadgets peu utiles ou facilement remplacables, accepter qu’il fasse noir la nuit ( plus du tout ou beaucoup moins d’éclairage public) plus de vitrines et enseignes lumineuses... y’en a faire si on veut. Consommer moins impliquera la fermeture de tranche "nucléaire".
    Les éoliennes posent aussi des problèmes ( voir les riverains en règle générale) le retraitement des panneaux solaires est vraiment problématique, ne mettons pas nos enfants dans un autre bourbier écologique.
    Bon courage quand même.

    Répondre à ce message

  • Energies libres Le 22 août 2011 à 09:58, par jean

    Bonjour , je m’appele Jean je viendrai samedi dans l’après midi jusque dimanche et je souhaite rencontrer des gens qui s’interressent au sujet des nouvelles énergies répertoriées le plus souvent sous le terme d’énergies libre, je m’interresse en particulier au système Pentone.
    Pour expliquer je suis ingénieur en électronique, j’ai passé une bonne partie de l’année à investiguer un système de dynamisation restructuration de l’eau qui en final me laisse fort sceptique (http://aquajean.eklablog.com/), et surtout ... qu’on ne me parle pas de 2012 et du calendrier Maya, ca ne m’interresse pas. Je suis donc à la recherche de gens sérieux et à la recherche d’un projet valable. Je suis sans travail, il me faut déterminer un thème sur lequel me décider à bosser, ca tourne autour du sujet de l’eau pour l’essentiel, eau de boisson ou de propulsion.
    On peut me contacter par mon email jeanemc@yahoo.fr mais je ne serai plus joignable par mail à partir de mercredi, donc plutot par SMS au 0689030091

    Répondre à ce message

    • Energies libres Le 22 août 2011 à 10:35, par jean

      Mes excuses, mon email est jeanemc2@yahoo.fr , contactez moi par SMS plutot merci.

      Répondre à ce message

      • Energies libres Le 3 septembre 2011 à 10:23, par Christiane D.

        Si tu ne te sens pas concerné par 2012 et le calendrier Maya, évite d’en parler et d’y penser. Ça n’a rien à voir avec la réalité des gaz de schiste à tes yeux ? concentre-toi sur les gaz de schiste ou les énergies libres ! et va où tu veux aller

        Répondre à ce message

  • Forum en ligne Le 29 août 2011 à 09:44, par Alex

    Permettez moi d’en parler puisque j’étais présent : a été voté à la majorité hier après midi dans les Cévennes au rassemblement pour une Convergence Énergétique : "Arrêt Immédiat" du nucléaire.

    Répondre à ce message

  • Forum en ligne Le 12 novembre 2015 à 04:15, par yasmine5436

    Et, à chaque fois, ils engendrent la possibilité de l’émergence d’une cellule maligne, cancéreuse. Quand on déduit d’une étude finlandaise que là-bas, pour les finlandais, manger tel produit est bon pour la santé et qu’à partir de là on essaie de convaincre des japonais qu’ils devraient en faire autant, alors que tout, absolument tout par ailleurs, est différent entre ces deux peuples dans la fac¸on de se nourrir, de vivre en général, sans compter leurs différences génétiques majeures, on a envie de rire ! Quand, enfin, on vous affirme sans réelles preuves, que vous devriez prendre tel complément alimentaire, on joue à l’apprenti sorcier. Site de l’université de macobserver.com/. Demandez conseil à votre pharmacien ou à votre médecin traitant.

    Répondre à ce message

  • Forum en ligne Le 19 février 2016 à 14:32, par Steph

    La convergence énergetique n’est pas facile à atteindre. Il en est de même dans le secteur de l’immobilier et je comprend que certaines personnes ne soient pas d’accord avec ce qui a été dit plus haut.

    Répondre à ce message

  • Forum en ligne Le 10 mars 2016 à 12:17, par Marie

    Tout à fait d’accord avec tout ce qui a été dit. J’ai moi même un site qui parle de l’immobilier et de plusieurs autres sujets. N’hésitez pas à vous y rendre !

    Répondre à ce message

Répondre à cet article